Humour

« Comment peut-on trouver un avocat dans une pièce bondée de personnes? Il suffit d’attendre un peu, l’avocat se chargera bien assez tôt de se manifester, sans même en être prié. »

Anonyme


Citation du jour

« ARGAN.- Voilà une coutume bien impertinente, qu'un mari ne puisse rien laisser à une femme, dont il est aimé tendrement, et qui prend de lui tant de soin. J'aurais envie de consulter mon avocat, pour voir comment je pourrais faire.

LE NOTAIRE.- Ce n'est point à des avocats qu'il faut aller, car ils sont d'ordinaire sévères là-dessus, et s'imaginent que c'est un grand crime, que de disposer en fraude de la loi. Ce sont gens de difficultés, et qui sont ignorants des détours de la conscience. Il y a d'autres personnes à consulter, qui sont bien plus accommodantes; qui ont des expédients pour passer doucement par-dessus la loi, et rendre juste ce qui n'est pas permis; qui savent aplanir les difficultés d'une affaire, et trouver des moyens d'éluder la coutume, par quelque avantage indirect. Sans cela, où en serions-nous tous les jours? Il faut de la facilité dans les choses, autrement nous ne ferions rien, et je ne donnerais pas un sou de notre métier.

ARGAN.- Ma femme m'avait bien dit, Monsieur, que vous étiez fort habile, et fort honnête homme. Comment puis-je faire, s'il vous plaît, pour lui donner mon bien, et en frustrer mes enfants? »

Le malade imaginaire : Acte I scène VII; Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, 10 février 1673.


Signets --- Liens utiles
Affiche # 
1 Association canadienne de la franchise
2 Conseil québécois de la franchise
3 International franchise association
4 Le portail de la franchise
5 Office de la propriété intellectuelle du Canada (OPIC)
6 Office de la propriété intellectuelle des États-Unis d'Amérique