Victor Hugo (les travailleurs de la mer)


Publié le vendredi 21 septembre 2018


Victor Hugo

Les travailleurs de la mer : Livre premier, chapitre IV, Victor Hugo, 1866.

Sur les aléas du pouvoir:

« Le judicieux et savant roi Jacques 1er faisait bouillir toutes vives les femmes de cette espèce, goûtait le bouillon, et, au goût du bouillon, disait : C’était une sorcière, ou : Ce n’en était pas une. 

Il est à regretter que les rois d’aujourd’hui n’aient plus de ces talents-là, qui faisaient comprendre l’utilité de l’institution. »