Molière (le misanthrope)


Posted on Wednesday, September 19, 2018


This publication does not have an English translation.


Molière (Le Misanthrope)

Acte V scène première

ALCESTE 

Non, vous avez beau faire, et beau me raisonner,

Rien de ce que je dis, ne me peut détourner : 

Trop de perversité règne au siècle où nous sommes,

Et je veux me tirer du commerce des hommes.

Quoi ! contre ma partie, on voit, tout à la fois,

L’honneur, la probité, la pudeur, et les lois :

On publie, en tous lieux, l’équité de ma cause : 

Sur la foi de mon droit, mon âme se repose :

Cependant, je me vois trompé par le succès,

J’ai pour moi la justice, et je perds mon procès !

Un traître, dont on sait la scandaleuse histoire,

 Est sorti triomphant d’une fausseté noire ! 

Toute la bonne foi cède à sa trahison !

Il trouve, en m’égorgeant, moyen d’avoir raison !

Le poids de sa grimace, où brille l’artifice,

Renverse le bon droit, et tourne la justice !

Il fait, par un arrêt, couronner son forfait :